Les constats

Learning Club© repose historiquement sur un certain nombre de constats :

On a peu de temps pour apprendre et on apprend peu.

La vie moderne a beaucoup d’avantages mais c’est une vie de zapping et les temps pour se poser et faire l’acte volontaire d’apprendre sont de plus en plus rares. Le multitâche devient une règle normale de fonctionnement. Ainsi, les nouvelles solutions d’apprentissage doivent être disponibles en mobilité et inciter à un réel travail intellectuel.

 

On n’apprend pas à apprendre !

L’acte d’apprendre est un acte complexe qui n’est pas expliqué, décodé (par exemple on confond souvent apprendre et lire qui ne sont pas du tout des activités de même nature). Il est rare qu’on apprenne à apprendre et c’est pourtant indispensable pour gagner en efficacité et surtout, en plaisir !

 

Apprendre est un sport… social !

Comme tous les sports, il est difficile de pratiquer seul et de faire preuve de persévérance. Pour se motiver et progresser, il est utile de se réunir physiquement ou à travers des réseaux numériques de s’appuyer sur des professeurs, des coachs et une dynamique de groupe positive. Plus on apprend, plus il est facile d’apprendre.

 

Les neurosciences nous ouvrent de nouveaux horizons

Les chercheurs en neurosciences s’accordent à dire qu’il est possible, en s’entraînant, de maintenir et de faire progresser ses capacités cognitives. La neuroplasticité du cerveau ouvre de nouvelles perspectives, notamment pour le public des seniors. Il existe donc un lien fort entre les neurosciences et la pédagogie